LUALABA: OUVERTURE PAR MADAME LE VICE-GOUVERNEUR DES ASSISES DE LA DEUXIEME EDITION DE « ALTERNATIF MINING INDABA – REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO »

Travaux des assises de la deuxième édition de « Alternatif Mining Indaba – République Démocratique du Congo, Mines et Développement Durable » ont été ouverts, ce mardi 22 mai 2018, par Madame le Vice-Gouverneur Fifi MASUKA SAINI, représentant Monsieur le Gouverneur de la Province du Lualaba Richard MUYEJ MANGEZE MANS en mission officielle.
Le site de Kampi Ya Boma a servi de cadre à cette manifestation de portée économique a été pris d’assaut par plusieurs participants issus de composantes de la société civile, du corps des législateurs et du Gouvernement sans oublier les représentants des organisations nationales et internationales.
Le thème essentiel de ces assises pour cette année 2018 est « Mines et Développement Durable » pour l’émergence de la RDC et le bien-être du Congolais en général et particulièrement du peuple Lualabais, lui assis sur l’espace de Basse Kando, gîte de grosses réserves cuprifères et cobaltifères.
A cette séance d’ouverture, on a retenu trois allocutions circonstancielles articulées par : le Ministre Provincial des Mines, l’évêque catholique du Diocèse de Kolwezi et le Vice-Gouverneur, qui a prononcé le mot d’ouverture des travaux après avoir paraphrasé Richard MUYEJ MANGEZE MANS, au sujet du scandaleuse paradoxe entre l’énormité et la diversité des richesses au Lualaba et la pauvreté criante de sa population. Paradoxe à combattre par tous ses versants pour que le secteur minier soit réellement au service de la Nation et de la Population congolaise pour un développement on ne peut plus durable.
Les dites assises vont s’étendre sur trois jours avec différents panels qui vont de l’évaluation de la 1ère édition à une analyse profonde de la situation actuelle en ce qui concerne la gestion du secteur minier et son impact sur le social et l’environnement, l’application du code minier révisée de la loi sur la sous-traitance. Voilà autant des matières dont le ton a été donné ce mardi, par le Directeur de Cabinet du Gouverneur, le Professeur YAV KATSHUNG Joseph, sur l’évaluation des recommandations des travaux de la 1ère édition.
Signalons que la 2ème édition INDABA, Mines et Développement Durable a été rehaussée de la présence des délégations venues du Sénégal, du Ghana, de l’Afrique du Sud, de l’Angola et de la Zambie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *