LUALABA: LE GOUVERNEUR RICHARD MUYEJ MANGEZE MANS S’ADRESSANT A LA POPULATION DE KASULO

Ce vendredi 23 Mars 2018, le Gouverneur de la Province du Lualaba, Richard MUYEJ MANGEZE MANS, ému par les accidents à répétition, causant mort d’hommes ,et par des actes itératifs de la tendance au vendalisme et à la justice populaire, a tenu à s’adresser à la population à travers celle du Quartier populeux de Kasulo. Devant les habitants de kasulo ramassée devant le curé de la paroisse saint kizito, en présence des membres du conseil provincial de sécurité, des Députés Provinciaux et des membres du Gouvernement Provincial, Richard MUYEJ MANGEZE MANS a levé le ton pour condamner les excès de vitesse de tous les transporteurs des hommes et marchandises, de tous les motocyclistes.
Il a fustigé ce comportement irresponsable qui endeuille plusieurs familles avec à la une le dernier accident du bus de l’agence de transport RTCO suspendue de circulation jusqu’à nouvel ordre, le cas la justice populaire entretenue par une certaine catégorie de motocyclistes inbus des mentalités contraires aux us et coutumes de la Province de Richard MUYEJ. Il a pour cela pris des décisions fermes en vue de juguler et égarement qui frise la désobéissance civile: la dotation de la police de circulation routière des appareils de contrôle de vitesse sur les grands axes de circulation, l’enregistrement de tous les conducteurs des motos qui doivent porter désormais des gilets numérotés, l’erection des casse-vitesse sur des artères à circulation intense. Il a insisté avec rigueur sur la discipline et sur le fait qu’un motocycliste non identifié serait arrêté et sa moto confisquée puisque le Lualaba qui se veut “Province pilote ” a besoin de la paix de la discipline pour la réalisation des grands projets à impact visible et à intérêt véritablement collectif.La tendance à la criminalité,au vol ou viol,bref à un comportement associal et destructif est à réprimer, pour cela, le Gouverneur a instruit le maire de la ville à réunir tous les chefs de Quartiers qui doivent demeurer vigilants de manière à informer la police ou le service de sécurité sur tous les cas suspects. Car a-t-il martelé tout ce que le gouvernement provincial fait, veut faire ou veut construire c’est pour le bénéfice de tout le monde.

4 thoughts on “LUALABA: LE GOUVERNEUR RICHARD MUYEJ MANGEZE MANS S’ADRESSANT A LA POPULATION DE KASULO

  1. A son Mr.Le Gouverneur,
    Je viens par la présente solliciter votre aide pour que puisse cesser un tapage nocturrne comme diurne dans un quartier résidentiel.
    Si je vous écris son Excellence,je suis à bout d’idées après avoir contacté le Chef de bloc,le Chef de Quartier et avisé l’Administracteur du Territoire mais sans succés.Ainsi,sur l’Avenue de la mission,quartier Kelangilé à Fungurume ,ayant une buvette de Lututu se permet à ces heures de nuit mettre un volume de musique qui dérange ces parages.Son en-face aussi le fait aux environs de 21 heures, souvent.
    Échouant de dormir ,vis-à-vis de ces gens qui se croient au-dessus de la loi,et sans moyen financier pour aller en justice,je crois qu’une petite instruction nous donnera la paix.C’esy pourquoi,je m’en remets à votre bienveillance.

    Daignez agréer Son Excellence,l’expression de mon profond respect.

    Floribert Kiebo Mwanza.

  2. Il s’agit de la buvette de Mr Maximé et Shambuyi en face de Lui,près de la grande maison type ville.
    Chef de Bloc:Maman Stéphanie.
    Chef de quartier : Kilanda.

  3. Bonjour je m’appelle isaas Nduwa je suis lualabe j’aime ma province je voulai faire une petit de différence de notre hôtel gouvernorat qui est en cour de construction c’est un idée que je voulai vous partager stp

  4. Bonjour Mr les membres du gouvernement je vous écrit car nous faisons face à une situation tuation de plus déplaisante du côté ou j’habite , en effet je suis habitants du quartier latin du côté l’hacienda précisément dans la ville de Kolwezi , ça fait exactement 4 mois et une semaine que nous n’avons pas du courant, cette situation se vie depuis avril 2018 svp Mr le gouverneur faite quelques choses en faveur de notre situation, nous ne savons pas nous informer correct, et vivons dans l’insécurité car au tour de 19 h 30 déjà il est difficile de circuler dans cette partie de la ville car il fait trop noire nous craignons de nous fait agraisser. J’espère une suite favorable à ma requête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *