LUALABA: FORMATION DES JEUNES ENTREPRENEURS

L’encadrement des jeunes lualabais par l’entrepreneuriat, tel voulu et initié par le Gouverneur Richard MUYEJ MANGEZE MANS, est à sa phase de mise à l’oeuvre. Cette vision à grande portée socio-économique, dont l’objectif primordial est l’émergence de classe moyenne, vient de se concrétiser par le début de la formation de 38 jeunes entrepreneurs, ce mardi 13 Août 2019 dans la salle de conférence de l’Hôtel du Gouvernement sur l’axe Kazembe. Pendant trois jours, ces jeunes vont subir des enseignements théoriques axés sur la définition des concepts, la gestion des projets, l’entrepreneuriat, l’entreprise, les finances et l’épargne. Madame le Commissaire Général en charge de l’entrepreneuriat des jeunes, Madame Lydia KALASA, a salué cette louable initiative de l’Autorité Provinciale consistant à favoriser la petite et moyenne entreprise. C’est en effet le Vice-Gouverneur de Province qui, au nom du Gouverneur de Province empêché, a ouvert la tenue desdits travaux de formation. Elle a, dans son propos, invité ces jeunes à l’assiduité au cours de la session et indiqué que le Gouvernement Provincial qui a pris l’engagement d’assurer cet encadrement des jeunes, financera le test d’évaluation des projets d’intérêt communautaire. Il sera mis, pour cela, un mécanisme de suivi et d’encadrement des jeunes entrepreneurs, pris en première vague de 50. Car d’autres seront également ciblés.

3 thoughts on “LUALABA: FORMATION DES JEUNES ENTREPRENEURS

  1. Bonjour à tous, je suis un jeune agronome en production animale (Zootechien) je besoin de rencontré ou intégrer l’équipe enfin que je puisse exposer mon projet sur l’encadrement et l’accompagnement des jeunes entrepreneurs de la ville de Kasaji

  2. Centre de formation chrétienne : école de Ministère.
    Ça fait 4 mois que nous avons déposé nôtre projet sur la formation de 30.000 jeunes sur 4 FORMATIONS dans le domaine de l’entrepreneuriat jusqu’à ce jour sans réponse.
    Nous aimerions que les portes du gouvernorat nous soit ouverte. Pour qu’on apporte notre contribution au changement de cap pour les creuser et pour l’après cuivre au lualaba.

  3. Nous sommes prêt à venir soutenir nôtre projet qui permettra la conversion de l’énergie artisanale et des chômeurs en entrepreneurs. 30000 personnes pour 7500$ comme budget des activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *