LUALABA: CLOTURE DE LA 32e SESSION PLENIERE IDAK

La 32e session plénière des travaux d’investissement durable au katanga (IDAK en sigle) a été clôturée ce vendre 27 Juillet 2019 à Kampy ya boma par le Gouverneur de la Province du Lualaba, Richard MUYEJ MANGEZE MANS. Travaux commencés le jeudi 25 Juillet 2019 sur le thème “l’envahissement des sites miniers des industriels et la problématique de leur sécurisation”. Plusieurs personnalités du monde politique, de la société civile et du secteur minier ont pris part à ces travaux dont l’objectif principal aura été celui de peaufiner des stratégies assorties des recommandations en vue de fiabiliser, de rentabiliser le secteur de l’exploitation minière artisanale et de sécuriser les sites industriels privés contre les infiltrations clandestines des exploitants artisanaux. Ces assises ont été rehaussées de la participation du Secrétaire Général du Ministère National des Mines, Joseph IKOLI, du Président de l’organe de suivi pour l’investissement durable au Katanga (IDAK en sigle), Maître Freddy. Les représentants des entreprises minières, de la société civile, des représentants de coopératives minières et des membres de l’IDAK n’ont pas manqué à ce grand rendez-vous. Dans son mot de recadrage sur la problématique récurrente de l’exploitation minière artisanale surtout dans le chef-lieu de la Province, le Gouverneur Richard MUYEJ a passé en revue toutes les démarches initiées par son équipe gouvernementale au sujet des plusieurs réformes entreprises pour la rentabilité du secteur minier artisanal. Il s’est attardé sur le modèle de KASULO avec l’entreprise CDM Wayou. Projet qui, grâce à une taxe spéciale, a permis au Gouvernement Provincial d’accomplir beaucoup de réalisations notamment la construction des auditoires de l’université de Kolwezi, de l’ISTM , la réhabilitation et la modernisation du complexe scolaire Hewa bora etc. Le travail assuré par la mission mixte militaire-police dans l’opération de dissuasion pour le déguerpissement des clandestins creuseurs qui avaient envahi les sites miniers industriels privés n’a pas été oublié par Richard Muyej. Avant de déclarer clos les travaux de cette 32e session de l’IDAK , l’Autorité Provinciale a indiqué que six sites tempons d’encadrement des creuseurs miniers délocalisés ici et là sont en train d’être aprétés pour l’installation de vrais creuseurs dont certains d’autres seront reconvertis dans le secteur agro-pastoral ou touristique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *