Journée de l’Enfant Africain

La célébration de cette journée d’obédience internationale a vécue dans la salle de l’hémicycle du parlement lualabais en présence des enfants de différentes écoles et organismes locaux, des responsables des ONG de protection de l’enfant sans oublier d’autres acteurs œuvrant dans le secteur de la protection de l’enfant.

enfant africain
Au cours de la dite cérémonie avec au-devant de la scène le commissaire général du gouvernement en charge du genre, famille et enfant Madame Marie louise MUSENGA MAFO ; différents mots de circonstance ont été prononcés en commençant par celui du chef de service urbain du genre, famille et enfant suivi de celui du président du réseau de protection de l’enfant qui a formulé quelques recommandations face au pouvoir public. Des sketchs, poèmes, chants et scénettes ont colorés la salle de l’hémicycle ; rendant ainsi à l’enfant africain un hommage très mérité en mémoire des enfants de SOWETO ayant trouvé la mort dans des émeutes qui remontent de 1976 ou les résidents de ce coin de l’Afrique du sud y organisèrent d’importantes manifestations contre l’introduction de l’Afrikaans dans les écoles et, plus généralement contre la politique d’apartheid ; ce qui fixe fait exactement 40 ans depuis ces fameuses émeutes.
.

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

Les enfants des militaires ont aussi répondu favorablement à cette fête de l’enfant africain d’autant plus que le colonel MAJITA YAV Coordonnateur du SECAS (Service d’éducation civique et action sociale des militaires) est revenu sur la protection de l’enfant dans un exposé qu’il a développé. La ville de Kolwezi, chef-lieu du Lualaba est appelé a résoudre certains problèmes délicats concernant l’enfant œuvrant dans les sites miniers de manière illégale.
Le commissaire général du gouvernement en charge du genre, famille et enfant a pour finir prononcer son mot de circonstance tout en souhaitant une bonne fête a l’enfant africain et en l’occurrence a l’enfant du Lualaba. Des cadeaux d’encouragement ont été remis aux enfants ayant participé à cette cérémonie ; cadeaux remis ici par le commissaire lui-même sous un appui du gouvernement provincial du Lualaba ; tout a été sanctionne par la remise des vivres dans quelques orphelinats de la place pour permettre à ces enfants orphelins de célébrer à leur tour la dite journée.