DIX-SEPT ENFANTS DE LA RUE RETROUVENT LEURS FAMILLES RESPECTIVES

PROVINCE DU LUALABA« L’homme est bon par nature, mais il est perverti par la société » dixit Jean Jacques Rousseau un écrivain et philosophe suisse de langue française. Voilà des choses qui arrivent lorsque des parents qui ne se soucient pas de leurs enfants les laissent errer çà et là à longueur de journée. Pour pallier au phénomène des enfants dits : « de la rue », l’initiative de réintégrer ces enfants dans la société et dans leurs familles respectives est un cheval de bataille de la Commissaire Générale du Gouvernement en Charge du Genre, Femme, Famille et Enfant, Marie-Louise MUSENGA MAFO, qui souhaite comme une mère de famille  les voir réintégrer leurs familles.

A ce jour dix-sept enfants de la rue interceptés par la police pour la protection de l’enfant ont bénéficié de cette initiative combien louable ; celle de les remettre entre les mains de leurs familles. Jeudi 10 novembre, un agenda très chargé se trouvait sur la table de Madame Marie-Louise MUSENGA MAFO , Commissaire Générale du Gouvernement en charge du Genre, Famille, Enfant et Affaires Humanitaires, qui est passé à l’opération de réintégration de huit autres enfants déconnectés de leurs familles et qui figuraient sur la liste des dix sept enfants interceptés par la Police de protection pour enfants. De son bureau de travail, cette dame au cœur maternel affronte un périple pas très facile qu’elle débute par le poste de police pour embarquement ; soudain ! C’est une mère qu’on voit arriver pleine d’émotion qui vient retrouver son enfant qui a passé vingt quatre heures durant au marché, sans abri. Devant une telle scène qui touche les cœurs sensibles, Marie-Louise MUSENGA MAFO n’a pas gardé silence. La première direction que prend le cortège, c’est vers la cité GCM Musonoie où le petit ILUNGA KINDA ; KASONGO et un autre parmi eux ont enfin retrouvé leurs familles ; sur le champ, c’est encore de l’émotion et de la compassion. De là, cap vers la cité de KANINA où il a fallu tourner en rond et faire appel à des acrobaties pourvu que le petit DEBABA âgé de douze ans retrouve les repères de son domicile situé sur l’avenue KIMBA au numéro 20. Ici, le pardon mutuel et les conseils pratiques des assistants sociaux n’ont pas manqué à cette célébration de retrouvailles entre fils et membres de famille. Quittant la cité KANINA, c’est au tour de FRANCK de retrouver sa famille localisée à la cité DIUR.PROVINCE DU LUALABA WEB

Il a fallu d’abord rencontrer sa tutrice au grand marché de la cité Manika avant de retrouver le numéro 20 de l’avenue KAMOTO où le même exercice de réintégration s’est effectué. Les quartiers KASULO et CALORINA ont constitués la dernière étape de ce périple débuté à 10 heures passées jusqu’au crépuscule. A Kasulo , le petit Espoir est même accueilli par son jeune frère ; comme c’est beau d’être en famille. Du coté d jeune garçon Noëlla , c’est sa très chère grand-mère qui s’ouvre à lui tout en remerciant la Commissaire générale du gouvernement en charge du genre et toute sa suite. Le petit Patient n’a pas non plus manqué de retrouver la chaleur familiale en faisant preuve d’humilité à l’exemple de l’enfant prodigue. Chaque parent a son enfant, chaque enfant a un père et une mère , l’Etat Congolais est là pour veiller à la protection des droits de l’enfant , Les tuteurs doivent assumer la responsabilité de ces enfants du moment qu’ils ont accepté de les récupérer sous leur toit. Un dialogue permanent entre les parents et leurs enfants doit toujours être d’actualité pour un meilleur encadrement éducationnel, spirituel et même moral. La province du lualaba, non seulement une province minière mais aussi une province qui prône à réconcilier, pacifier et encourager la cohabitation familiale cas du Commissariat général du gouvernement en charge du Genre, Femme, Famille et Enfant qui a fait ses preuves à travers cette démarche pleine d’amour, de compassion et de leçons à tirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *